Passer au contenu principal Passer à la recherche Passer aux résultats

Jacques de Dixmude, Jules

 Personne

Dates

  • Existence: 1858 - 1928

Biographie

Né à Stavelot (Belgique), le 24 février 1858, Jules Jacques étudie à l’École Militaire. Sorti avec le grade de sous-lieutenant en mai 1878, il obtient son brevet d’adjoint d’état-major en décembre 1886, et offre directement ses services à l’État indépendant du Congo. Il embarque le 8 mai 1887 pour le Congo. Dans un premier temps, il est adjoint au directeur des transports à Boma. En août 1888, il est mis à la disposition du commandant des territories des Bangala. Débarqué en octobre à Nouvelle-Anvers, il participe à l’expédition visant à occuper la région jusqu’au Falls et à créer le poste de Basoko. L’avantgarde de l’expédition est menée par Dhanis, assisté de Bia, Ponthier et Milz, le reste suit derrière sous les ordres de Van Kerckhoven, accompagné de Jacques. En avril 1889, Jacques remplace Bia au poste de Yabinga (fondé en janvier) puis est désigné pour prendre le commandement de Bumba, où il achève son premier terme en avril 1890. Cette année-là, la Société antiesclavagiste décide de monter une expédition militaire dans le Tanganika pour contrer les razzias des traitants arabes au Congo. Jacques accepte de prendre le commandement de cette mission. De février à mai 1891, il prépare l’expédition avec le capitaine Storms et s’entoure du lieutenant Renier et des sous-lieutenants Docquier et Vrithoff. Il embarque pour Bagamoyo en mai et prend la route du Tanganika dès juillet 1891. Trois mois après son départ, l’expédition de Jacques parvient à Karema. La région est occupée par Rumaliza et les caravanes de négriers sont nombreuses sur le lac. C’est pour disposer d’un poste permettant de surveiller leurs allées et venues que Jacques est amené à fonder Albertville en janvier 1892. Les bandes arabes se font progressivement plus hostiles, et les escarmouches sont nombreuses, la campagne arabe s’amorcant peu à peu. Au printemps 1893, Dhanis s’empare de Nyangwe, tandis que Ponthier écrase les Arabes sur la Lowa. Jacques de son côté, décide d’agir contre Rumaliza et de s’emparer de son boma à Mouhissa. C’est chose faite en janvier 1894. En février, Jacques quitte Albertville et parvient à Bruxelles le 23 juin. Un an plus tard, en août 1895, il retourne en Afrique, cette fois en qualité de commissaire général. Il est désigné à la tête du district du Lac Léopold II et explore la région. Il reconnait la Haute Lukenie, la rivière M’Fimi et l’itinéraire N’kutu-Bolobo. Son terme expire à l’été 1898. Il démissionne après sa période de congé mais est réintégré en 1902 et chargé de relever le tracé du chemin de fer entre le Bas-Congo et le Katanga. À l’issue de cette mission, Jacques reprend du service dans l’armée métropolitaine et gravit progressivement les échelons de la carrière militaire jusqu’à sa nomination au grade de colonel en juillet 1914. Durant la guerre de 1914-1918, il s’illustre au combat et notamment dans la défense du pont de Dixmude. Il est nommé général-major et décoré pour sa bravoure. Il reçoit également le titre de Baron et l’autorisation d’adjoindre les mots « de Dixmude » à son nom patronymique. Il est pensionné en 1923 et décède à Bruxelles (Belgique), le 24 novembre 1928.
Sources : ENGELS A., « Jacques de Dixmude (Jules-Marie-Alphonse) (Baron) », in : Biographie coloniale belge, t. II, Bruxelles, Institut royal colonial belge, 1948, col.497-504 ; JANSSENS E. et CATEAUX A., Les Belges au Congo. Notices biographiques, t. I, Anvers, 1908, p. 337-368 ; VERHOEVEN J.-Ch. M., « Jacques de Dixmude l’Africain », Librairie coloniale, Bruxelles, 1929 ; URSEL (d’) H., « La campagne antiesclavagiste », in : Revue Belge, 15 mars 1929 ; LEDUC-GRIMALDI M., Inventaire des archives de JulesMarie-Alphonse Jacques de Dixmude, Tervuren, MRAC, 2012.

Trouvé dans 7 Collections et/ou documents:

Fonds Jacques de Dixmude, Jules

 Fonds
Identifiant: HA.01.0149
Présentation du contenu Premier voyage de Jacques (8 mai 1887-24 avril 1890): pas de documents conservés au MRAC ; Deuxième voyage de Jacques (13 mai 1891-29 juin 1894): Notes relatant l’expédition visant à établir le premier poste de la Société antiesclavagiste (voyage de Bagamoyo à Karéma), Journal du poste d’Albertville (30 septembre-5 décembre 1892), Situation politique de la région administrative du Tanganyika, Correspondance avec le secrétaire d’État du département de l’Intérieur (novembre 1891-novembre 1893),...