Passer au contenu principal

Association internationale africaine. AIA

 Personne morale

Dates

  • Existence: 1876 - 1885

Historique

Issue des travaux de la Conférence de géographie de Bruxelles (1876), l’Association internationale africaine (AIA) est une commission internationale présentée comme philanthropique, chargée de propager la civilisation en Afrique, de supprimer la traite esclavagiste et de rassembler des fonds à cet effet. Elle constitue la première étape d’une occupation spatiale, politique et économique de plusieurs territoires africains. Elle s’appuie sur des Comités nationaux et a à sa tête un Comité exécutif. Les participants à la Conférence de Bruxelles proposent la désignation de Léopold II à la présidence de la commission internationale. Dans les derniers mois de 1876, des comités nationaux se créent en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Écosse et aux Etats-Unis. Le Comité belge, constitué le 6 novembre 1876, se transforme en Comité d’études du Haut-Congo le 23 novembre 1878. Dans les faits, l’action de l’AIA se confond rapidement avec celle du Comité belge. La première expédition financée par l’AIA est lancée en 1877 à partir de l’Afrique centrale orientale, la dernière s’achève en 1883. Par la suite, plusieurs traités sont encore signés avec des chefs africains en 1883, en 1884 ainsi qu’en janvier et février 1885.
Sources : HASQUIN H., Dictionnaire d’histoire de Belgique. Les hommes, les institutions, les faits, le Congo belge et le Ruanda-Urundi, HATIER, Namur, 2000, p. 30-31.

Trouvé dans 6 Collections et/ou documents: