Passer au contenu principal

Chaltin, Louis (Napoléon)

 Personne

Dates

  • Existence: 1857 - 1933

Biographie

Louis Chaltin naît à Ixelles le 27 avril 1857. Il s’engage dans l’armée belge en 1873. En 1880 il est détaché au ministère de la Guerre et est nommé lieutenant en 1885. C’est en 1891 qu’il s’embarque à destination du Congo en tant que lieutenant de la Force publique. Il est désigné pour l’Aruwimi, auquel est rattaché le territoire de l’Uele. Il est nommé commissaire de district en février 1892. À partir de 1893, il participe à la campagne arabe en tant que capitaine-commandant. Il secoure Tobback aux Falls, remonte le Lomami et remporte la victoire à Riba-Riba. Son premier terme s’achève en février 1894. Il revient en mai 1895 pour accomplir un second terme en tant que commissaire de district de première classe à Aruwimi. Bientôt il est envoyé en Uele pour reprendre à Le Marinel le commandement de l’expédition Uele-Nil et le district à Francqui. Fin février 1896, il mène deux opérations pour soumettre Bili et Ndoruma, des chefs azande du Nord. En octobre 1896, le gouverneur général Wahis l’enjoint de marcher sur le Nil, sans attendre l’arrivée de la colonne Dhanis. En février 1897, Louis Chaltin et ses hommes parviennent au bord du Nil, près de Bedden et livrent batailles aux troupes mahdistes pour conquérir la ville. Leur victoire subséquente sur le mont Redjaf consacre la réputation de Louis Chaltin. Rentré en Belgique en juillet 1898, Louis Chaltin repart pour un troisième terme en mars 1899, cette fois en qualité d’inspecteur d’Etat. Il se consacre alors à l’organisation administrative et militaire de l’Uele et de l’enclave du Lado. Il quitte définitivement la carrière coloniale en 1902. Il reprend du service dans l’armée métropolitaine et est promu au grade de major en 1903. Il prend sa retraite militaire en 1905 mais se voit offrir peu après la direction des entreprises de la Compagnie du Kasaï en Afrique. En 1914, il se met à la tête d’un corps de volontaires coloniaux mais est fait prisonnier. Durant les dernières années de sa vie, Chaltin continue son activité coloniale et fait profiter de son expérience diverses sociétés commerciales. Il décède à Uccle le 14 mars 1933.
Sources : LOTAR L. et COOSEMANS M., « Chaltin (Louis-Napoléon) », in : Biographie Coloniale Belge, t.I, Bruxelles, Institut royal colonial belge, 1948, col. 229 - 232 ; « Le colonel Chaltin », in : Bulletin de l’Association des vétérans coloniaux, avril 1931, p.13 - 15 ; JANSSENS E. et CATEAUX A., Les Belges au Congo. Notices biographiques, t. I, Anvers, 1908, p.203 - 242.

Trouvé dans 11 Collections et/ou documents:

Fonds Chaltin, Louis

 Fonds
Identifiant: HA.01.0058
Présentation du contenu 18 carnets de route allant de janvier 1891 à avril 1902 (manque la période entre août 1893 et février 1894); Trois carnets contenant le rapport au gouverneur général sur l'organisation et le fonctionnement des services de l'enclave de Lado ainsi que sur les progrès réalisés pendant l'exercice de son commandement (juin 1899-décembre 1901), (Kero, 20 novembre 1901); Un carnet de correspondances au gouverneur général sur la situation de Redjaf et Lado (avril 1897 -
Dates: Majeure partie des documents trouvés entre 1891 - 1902

Fonds Rochette, Georges

 Fonds
Identifiant: HA.01.0001
Présentation du contenu Carrière coloniale : Correspondance avec Florent Wacquez (1902) et Charles Tombeur (1903) ; Lettre de commission pour être attaché au camp de Lisala (1909) ; Licence de travailleur pour un travailleur congolais (1910) ; Attestation d’immatriculation au nom de Mme Rochette (1909) ; Liste des membres du Cercle des Compagnons d’armes des Campagnes arabes, mahdiste et batetela (s.d.). Distinctions honorifiques : Diplômes de l’Étoile de service ainsi que celui de la décoration de Chevalier de...
Dates: Majeure partie des documents trouvés entre 1900-1910 (1911, 1922)

Lettre entrante de Nicolas Tobback , masse: 1891 nov.

 Pièce
Identifiant: HA.01.0202.93
Présentation du contenu Impression de crainte laisée aux Arabes par la visite de Wahis. Conserver la rive gauche du Congo jusqu'à Ibondo compris. Eviter la circulation entre Basoko et Lomami. Voyage de Tobback à Basoko pour demander à Chaltin de ne pas agir en-dehors de sa zone. Enervement dû à la pendaison de 3 hommes à Basoko. Nécessité d'envoyer un second pour aider Tobback à affronter les responsabilités. Mouvement des Arabes qui ont appris la marche des différentes colonnes. Tobback leur a dit que leur objectif...
Dates: Majeure partie des documents trouvés en 1891 nov.

Louis Chaltin, [1899 nov.]

 Pièce
Identifiant: HA.01.0117.174
Présentation du contenu Billet que Chaltin, en route pour le Nil adresse à Henry : S'est chargé de caisses de cartouches destinées à Henry, fera diligence pour arriver. S.l. , s . d .
Dates: [1899 nov.]