Passer au contenu principal

Henry de la Lindi, Jean-Baptiste Josué

 Personne

Dates

  • Existence: 1869 - 1957

Biographie

D’origine ardennaise, Josué Henry nait à Bohan (Belgique), le 16 décembre 1869. Il s’engage à l’armée à 16 ans et sort de l’École Militaire avec le grade de sous-lieutenant en 1892. La même année, il entre au service de l’EIC. Henry rejoint Fivé à Léopoldville et en avril 1893, il accompagne l’expédition que celui-ci organise pour porter secours à la station des Falls, menacée par Rachid. Pendant plus de deux ans il participe aux campagnes menées contre les traitants arabes Kibonge et Rumaliza dans le Maniema et l’Ituri. Il rentre en Belgique le 23 mai 1896 pour repartir en décembre 1896, avec le grade de capitaine-commandant de 1ère classe. Il est désigné pour accompagner la mission Dhanis, mais la révolte des Batetela éclate et Henry participe aux combats d’avril à août 1897. En novembre 1897, il est nommé chef de zone du Haut-Ituri. En juin 1898, Henry arrive à Redjaf et est chargé par Hanolet, qui a repris le commandemant de Chaltin, de réoccuper le Lado. En effet, malgré la victoire de Redjaf en février 1897, la position des forces de l’EIC reste précaire dans la région. Henry fonde le poste de Kero et en décembre, Hanolet lui remet le commandement. Il rentre en Belgique en juin 1900. Il se marie en septembre de la même année et renonce provisoirement à retourner au Congo. Il rejoint le 2ème régiment de Chasseurs à pied et reste en garnison à Mons de 1900 à 1911. Passionné de géologie, il suit les cours de Jules Cornet à l’École des mines du Hainaut. Josué Henry repart pour un troisième terme en juillet 1911, avec le titre de commissaire général de la Province orientale. Il est chargé par le vice-gouverneur général Fuchs de prospecter la région du chemin de fer établi entre Kindu et Kongolo. Il s’occupe également de l’amélioration des transports et organise la voie de pénétration pour l’Aruwimi, le Lohali et l’Ituri. Son terme achevé, il embarque à destination de l’Europe le 30 septembre 1913. En mai 1914, Henry retourne à Stanleyville. Le vice-gouverneur de la Province Orientale, Malfeyt, le charge d’organiser les transports dans l’Ituri. La Première Guerre mondiale déclarée, Malfeyt lui confie le commandement des troupes de la frontière orientale. En septembre, les Allemands attaquent Goma, mais Henry remporte une victoire au mont Lubafu et parvient à repousser l’invasion. En février 1915, c’est Tombeur qui est choisi pour diriger l’ensemble des opérations sur le front Est, et Henry passe sous ses ordres. Il est nommé lieutenant-colonel en juillet 1915. Suite à des divergences de vue avec Tombeur, Henry demande sa mise en congé et l’obtient en décembre 1915. En mai 1916, il s’embarque à Boma dans le but de rejoindre l’armée métropolitaine au Havre. Il combat sur le front de l’Yser et s’illustre lors de la libération de la Flandre. Nommé lieutenant-colonel de l’armée belge en décembre 1918, il participe à l’occupation de la Rhénanie. En 1920, Henry est détaché au service de la colonie et mis à la disposition de la Forminière pour réaliser une mission de prospection dans les districts de Stanleyville, de l’Arwimi et du Maniema. Il reste au Congo de juillet 1920 à juillet 1922. À l’âge de 55 ans, Josué Henry est mis à la retraite mais ne renonce pas pour autant à l’Afrique. Il réalise une mission pour le compte de la Compagnie minière des Grands Lacs de décembre 1924 à mars 1926 et une autre de juillet 1927 à juin 1928. Par ailleurs, il crée l’Association des Vétérans Coloniaux et en assume la présidence de 1928 à 1947. C’est en octobre 1938 qu’il reçoit de Léopold III le titre de Chevalier, avec adjonction à son nom des mots « de la Lindi », en référence à la victoire contre les Batetela remporté à cet endroit en juillet 1897. Josué Henry de la Lindi retourne une dernière fois au Congo en 1948 pour célébrer le cinquantenaire de l’inauguration du chemin de fer du Bas-Congo. Il décède à Ixelles (Belgique), le 31 mars 1957.
Sources : THURIAUX-HENNEBERT A., « Henry (Jean-Baptiste, Josué) », in : Biographie belge d’Outre-mer, t.VI, Bruxelles, Académie royale des sciences d'Outre-mer, 1968, col. 479-487 ; JANSSENS E. et CATEAUX A., Les Belges au Congo. Notices biographiques, t. I, Anvers, 1908, p. 416-445 ; LAUDE N., « Le Général Josué Henry de la Lindi » et SLUYS M., « Josué Henry de la Lindi, géologue », suivi de sa bibliographie, in : Bulletin de l’Académie royale des sciences d'Outre-mer, IV, 1958, 1, p. 155-179 ; THURIAUX-HENNEBERT A., « Les expéditions du capitaine commandant Josué Henry de la Lindi sur le Bahr el Djebel », in : Revue belgo-congolaise illustrée, 3, 1er juillet 1965, p. 20-27.

Trouvé dans 163 Collections et/ou documents:

Cyril Martyr, lieutenant-colonel britannique , 1899 mai

 Pièce
Identifiant: HA.01.0117.195
Présentation du contenu 62.40.534 : Les Anglais ont pris Katwega et Mwangu. Katwega a. été blessé. Un vapeur anglais a remonté le Bahr el Ghazal jusqu'à 20 miles de Shambe . Muts espère rentrer en Angleterre dans un mois, il retournera par la voie du Nil. Mvuli, 11 mai 1899
Dates: 1899 mai

Edouard Baras, chef de poste d' Avakubi , 1898 - 1899 sept.

 Pièce
Identifiant: HA.01.0117.171
Présentation du contenu 62.40.394 : Les hommes sont partis d'Avakubi, souhaite bonne chance et bon voyage à Henry. S .1. , s.d. (Avakubi, 1898) ; 62.40.395 : Baras a reçu la lettre de Henry datée de Kero ; il n'a plus de nouvelles des révoltés depuis les événements de Kabambare, allusion à une révolte à Boyulu. Baras va partir sous peu, Federspiel le remplacera. Allusion au poste de Kilo qui sera fondé sous peu, il sera commandé par l'Italien Pelissero . Avakubi, 8 mai 1899 ; 62.40.396 : Regrette le départ de Henry ;...
Dates: 1898 - 1899 sept.

[E.J.] Tickell, commandant de Fort Berkely , 1899 avr. - 1899 juin

 Pièce
Identifiant: HA.01.0117.202
Présentation du contenu 62.40.545 : Sillye va partir guéri. Sillye lui dit que le "V.K.H." sera prêt dans 2 mois. Tickell propose à Henry de faire avec leurs 2 steamers une reconnaissance dans le but de trouver où commence le "Sudd". Henry doit venir à Fort Berkeley, sera jaloux en voyant leur mess en briques. Fort Berkeley, 5 avril 1899 ; 62.40.546 : Regrette que Henry ait perdu un des cylindres du vapeur. Le Lieutenant Hale est mort. Tickell, souffrant d'héma- turie , doit rentrer en Europe. Fort Berkeley, 18 juin...
Dates: 1899 avr. - 1899 juin

Erwin Federspiel, chef de poste d'Avakubi , 1899 nov.

 Pièce
Identifiant: HA.01.0117.180
Présentation du contenu 62.40.426 : Depuis mai 1899 remplace Baras à Avakubi. Voudrait connaître les noms des Européens enterrés dans le cimetière d'Avakubi. Avakubi, le 8 novembre 1899.
Dates: 1899 nov.