Passer au contenu principal

« Relations du commandant de l'Expédition avec les commissaires du district du Haut -Congo. Divers », Note entrante de Guillaume Van Kerkhoven concernant l'expédition, masse: 1890 sept.

 Pièce
Identifiant: HA.01.0202.135

Présentation du contenu

Désir de Van Kerckhoven d'obtenir complète autorité sur les commissaires de districts du Haut-Congo. Il évitera autant que possible de se mêler de leurs affaires. Plus qu'une expédition, sa mission consiste en "opérations régulières et permanentes de conquête et d'occupation". Le roi ordonne que Roget, élément précieux, continue son travail d'annexion dans le Bahr-el-Ghâzal. Indépendance de Vangele. Réception des instructions du gouverneur général sur l'attitude à tenir vis-à-vis des bandes agissant pour Tippo-Tip ou pour ou pour d'autres Arabes. Van Kerckhoven demande ce qu'il doit faire en cas de conflit généralisé. Faut-il rapatrier les effectifs ayant servi sous Emin Pacha? Présence de Van Kerckhoven requise à l'avant-garde pour surveiller l'établissement de la ligne de ravitaillement Loubi-Uellé. Assistance de Van Dorpe nécessaire pour assurer l'arrière-garde. Des rapports sur la politique générale et des renseignements sur les Arabes seront communiqué par les commissaires de districts. Tous les établissements permanents sous les ordres de blancs recevront un premier approvisionnement pour une durée de neuf mois. Après cette période, le ravitaillement sera assuré par la Belgique. Envoyer des états de besoins au gouvernement dans cette perspective, mentionnant le matériel nécessaire à l'achat de l'ivoire et à l'échange. L'effectif de l'exépedition doit toujours rester complet. Descriptions des renforts en blancs et noirs à prévoir. Droits des agents à préciser sur l'ivoire des éléphants tués par les effectifs entre l'Itimbiri et l'Uelé.

Dates

  • Majeure partie des documents trouvés en 1890 sept.

Volume

1 pieces

Langue des matériaux

Français