Passer au contenu principal

Adam, Auguste (Auguste Joachim Félix)

 Personne

Dates

  • Existence: 1865 - 1940

Biographie

Auguste Adam est né à Namur (Belgique) en 1865. Il étudie l’ingénierie à l’Université de Gand. De 1890 à 1898, il travaille à Boma pour la Compagnie du chemin de fer du Congo (CFC) en tant qu’ingénieur puis en tant que chef de service. Jusqu’en 1903, il est chef des études du chemin de fer destiné à relier Stanleyville à Mahagi (Lac Albert). En 1904, la Compagnie du chemin de fer du Congo supérieur aux Grands Lacs africains (CFL) l’engage en tant qu’ingénieur. Il travaille pour cette société jusqu’en 1916. C’est probablement cette année-là qu’il part en Indochine pour installer, pendant dix ans, des bateaux amphibies. En 1926-1927, il réalise une mission privée d’étude pour l’établissement d’un service de bateaux amphibies sur l’Aruwimi (Congo). Il décède en 1940.
Sources : VAN SCHUYLENBERGH P., sous la direction de MARECHAL Ph., La mémoire des Belges en Afrique centrale. Inventaire des archives historiques privées du Musée royal de l’Afrique centrale de 1858 à nos jours, Inventaire des archives historiques, vol. 8, Tervuren, Musée royal de l’Afrique centrale, 1997, p. 1 ; MOULAERT G., « Adam (Auguste-Joachim-Félix) », in : Biographie Coloniale Belge, t. III, Bruxelles, Institut royal colonial belge, 1952, col. 5-7.

Trouvé dans 3 Collections et/ou documents:

Auguste Adam, ingénieur aux Chemins de fer des Grands Lacs , 1915 sept.

 Pièce
Identifiant: HA.01.0117.440
Présentation du contenu Doit partir demain pour l'Europe sur l'ordre du Gouver-neur et du Ministre. Stanleyville, 24 septembre 1915.
Dates: 1915 sept.

Fonds Adam, Auguste

 Fonds
Identifiant: HA.01.0053
Présentation du contenu Carrière coloniale. Documents concernant la mission d’études d’un tracé du chemin de fer entre Stanleyville, Lac Albert et Lac Édouard: Correspondance, carnet de notes techniques et carnets de reconnaissance (1900-1901). Documents concernant la construction des tronçons de voies ferrées du Lualaba : Carnets de notes techniques (topométrie, tachéométrie, barométrie), carnets de reconnaissance, description des travaux, Correspondance et rapports sur les travaux du chemin de fer
Dates: Majeure partie des documents trouvés entre 1900 - 1915