Passer au contenu principal

Casement, Roger

 Personne

Dates

  • Existence: 1864 - 1916

Biography

Né à Kingstown (Irlande) le 1er septembre 1864, Roger Casement parcourt le monde et surtout l’Afrique dès sa prime jeunesse. En 1884, il signe un engagement de trois ans comme comptable-adjoint au service de l’ÉIC et débarque à Boma. En septembre 1886, Casement passe au service de la Sanford Exploring Expedition, dont les affaires sont ensuite reprises par la Société anonyme belge pour le commerce du Haut-Congo (SAB). Il s’y occupe notamment de la gestion du personnel indigène des missions de reconnaissance du chemin de fer du Bas-Congo. Rentré en congé en Europe, il se rend ensuite aux Etats-Unis où il publie une série d’articles sur le Haut-Congo. En mai 1890, il repart pour l’Afrique au service de la SAB. En 1893, son terme achevé, Roger Casement se rend au Niger pour le compte du gouvernement britannique. Il devient ensuite consul d’Angleterre à Lourenço Marquès, à Loanda et finalement, à partir de 1898, à Boma. Suite à la campagne anti-congolaise qui se déclenche dans les pays anglo-saxons, Casement est chargé en 1903 de faire part de ses observations personnelles sur la situation des populations congolaises du Haut-Congo. Son rapport, publié en décembre 1903, contient de violentes critiques contre l’administration de l’État indépendant. C’est principalement sur celui-ci que s’appuient la Congo Reform Association et certains parlementaires britanniques dans leur campagne contre l’action du roi Léopold II au Congo. En 1910, il est chargé par les autorités britanniques de rédiger un autre rapport sur les agissements de l’Anglo-Peruvian Amazon Company. Il démissionne la même année et rentre dans son pays natal en 1913. Ardent nationaliste irlandais, Roger Casement voit en la Première Guerre mondiale l’occasion d’obtenir l’indépendance de son pays. Il tente de recruter une légion de volontaires parmi ses compatriotes prisonniers en Allemagne. Poursuivi pour haute trahison, il est condamné à mort par la justice anglaise et pendu à Londres le 3 août 1916.
MALENGREAU G., « Casement (Roger) », in : Biographie coloniale belge, t.1, Bruxelles, Institut royal colonial belge, 1948, col. 220-221 ; SINGLETON-GATES P. et GIRODIAS M., “The Black Diaries. An account of Roger Casement’s life and times with a collection of his diaries and public writings”, Paris, 1959; J.-L. VELLUT (dir.), “Le rapport Casement”, in : Enquêtes et documents d’histoire africaine, 6, Centre d’Histoire de l’Afrique, UCL, 1985.

Trouvé dans 2 Collections et/ou documents:

Fonds Casement, Roger

 Fonds
Identifiant: HA.01.0172
Présentation du contenu Lettre autographe de Sir Roger Casement adressée à Mr. Van Damme (Boma, 28 septembre 1903).
Dates: Majeure partie des documents trouvés en 1903

Lettre entrante de l'agent consulaire de l'African Steamship Company, The British & African Steam Navigation Company et The African Banking Corporation, George William Neville. Avec annexes, 1892 sept.

 Pièce
Identifiant: HA.01.0202.108
Présentation du contenu Communication des copies de lettres échangées avec le gouvernement de Lagos pour l'engagement de travailleurs au service de l'EIC. En annexe : 1) Copie d'une lettre du gouverneur de Lagos, Gilbert Thomas Carter à G.W. Neville concernant la permission d'engager des travailleurs de Lagos pour l'EIC, déjà demandée par Roger Casement, 14/06/1892. 2) Demande la permission d'engager 200 hommes à Lagos, en vertu de l'autorisation accordée par le gouverneur (lettre du 14/06/1892) et de la somme totale...
Dates: Majeure partie des documents trouvés en 1892 sept.