Passer au contenu principal

von Wissman, Hermann

 Personne

Dates

  • Existence: 1853 - 1905

Biography

Hermann von Wissman est né à Francfort sur Oder (Allemagne), le 4 septembre 1853. Il sort de l’École de guerre avec le grade de sous-lieutenant en 1874. En janvier 1881, il débarque à Loanda avec le Dr Paul Pogge, membre de l’Afrikanische Gesellschaft, pour effectuer la troisième expédition de traversée de l’Afrique d’ouest en est. À Nyangwe, Pogge, affaibli, rebrousse chemin et Wissmann se retrouve seul. Il se dirige vers Tanganyika, traverse le lac et parvient à Ujiji. De là, il gagne Tabora puis Sangani sur la côte de l’océan indien et parvient finalement à Zanzibar où il s’embarque pour l’Europe le 14 décembre 1882. Très vite, von Wissmann se propose de repartir pour reconnaitre la source du Kasaï. Il se tourne alors Léopold II et l'Association internationale africaine qui lui accorde les fonds nécessaires. C’est en janvier 1884 que l’expédition arrive à Loanda. L’expédition débouche sur le Kasai en juin 1885. Continuant leur voyage, von Wissmann et ses compagnons atteignent la station de Kwamouth (juillet 1885) puis enfin Léopoldville, où ils apprennent que l’ÉIC a été crée en février 1885. Après une cure de repos à Madère, von Wissmann revient à Léopoldville en février 1886 avec la mission de reconnaitre les frontières orientales de l’État. Alphonse de Macar et Paul Le Marinel sont placés sous ses ordres. Von Wissmann reconnait le Sankuru avec de Macar, puis laisse celui-ci au poste de Luluabourg et se dirige vers le sud-est avec Le Marinel en novembre 1886. Ce n’est qu’en janvier 1887 que l’expédition, déjà à bout de forces, atteint le Lomami. On laisse à Kitenge une partie de l’escorte, incapable d’aller plus loin. Avec le reste des hommes valides, von Wissmann se met en route pour Nyangwe. C’est là qu’il apprend que les Belges et les Arabes se sont battus aux Falls et que les troupes de l’ÉIC ont déserté la région. Paul Marinel est alors chargé de regagner Kitenge et de retourner à Luluabourg avec les hommes laissés là-bas. La route vers le fleuve et les Falls lui étant désormais coupée, Wissman se dirige vers la côte orientale, s’affranchissant du cadre tracé pour l’expédition. Il parvient à Quilimane sur l’océan indien vers avril 1887. En 1888, il est chargé par le chancellier Bismarck de diriger en Afrique orientale un corps franc contre les Afro-arabes pour consolider la domination allemande sur ces territoires qui n’ont jamais été effectivement occupés. Il mène cette mission à bien jusqu’en mai 1889. En novembre de cette année, le voilà déjà de retour en Afrique. Il accueille le retour de l'expédition Stanley et Emin Pacha à Bagamoyo, puis dirige la politique de pénétration de l'Allemagne à partir de la côte orientale vers le centre africain jusqu’en mars 1890. Ensuite il est officiellement adjoint aux gouverneurs de l'Afrique orientale allemande mais a en réalité pour mission d'acheminer et de lancer des unités navales sur les Grands Lacs, ce qui sera chose faite en 1894. De 1895 à 1896, il est gouverneur de l'Afrique orientale allemande à Dar-es-Salam. Il décède à Weißenbach bei Liezen, le 15 juin 1905
CAMBIER R., « Wissmann (Von) (Hermann-Wilhelm) », in : Biographie coloniale belge, t.I, Bruxelles, Institut royal colonial belge, 1948, col.973-992 ; Bulletin de la Société royale belge de géographie, t.VII, 1883, p.154, 896 ; Idem, t. 9, 1885, p.616 ; Idem, t. 11, 1887, p.73-478 ; Idem, t. I3, 1889, p. 274, 368, 601; Idem, t. I4, 1890, p.477.

Trouvé dans 2 Collections et/ou documents:

Fonds von Wissman, Hermann

 Fonds
Identifiant: HA.01.0166
Présentation du contenu Journaux de voyage : Originaux et quelques copies dactylographiées (décembre 1880décembre 1882, février 1884-août 1887, 23 novembre 1889-7 janvier 1899, 14 juillet 1892-24 octobre 1893); Divers carnets de notes (1881-1899) : Relevés toponymiques, des latitudes et longitudes de Loanda à Tabora (juin 1881-septembre 1882), de la route vers le Tanganyika et Ujiji (1882), Listes de noms, des engagés pour la caravane de 900 Bashilenge/Lulua, des marchandises (1886-1887), des prix à Luluiku...
Dates: Majeure partie des documents trouvés entre 1872 - 1922

Note entrante de Léopold II, en annexe note confidentielle, masse: 1890 sept.

 Pièce
Identifiant: HA.01.0202.54
Présentation du contenu Note "questions" : Etat des stocks d'armes et de munitions à Boma. Combien faut-il s'en procurer? Prix? Examiner les conditions pour les navires de guerre et les torpilleurs à Banane. Quelles sont les possibilités de racheter des torpilles à l'Etat? S'équiper de Maximes. Note confidentielle : Entrevue entre le roi et von Wissmann à bâton rompu. von Wissman pense que les Portugais ne pourront pas envahir le Lunda avant longtemps. Le Matiamko possède 10.000 fusils. Il faut se l'allier ou le...
Dates: Majeure partie des documents trouvés en 1890 sept.