Passer au contenu principal Passer à la recherche Passer aux résultats

Compagnie Industrielle et de Transports au Stanley Pool . CITAS

 Personne morale

Dates

  • Existence: 1902 - 1955

Historique

La société CITAS est constituée en 1902 sous la dénomination de ‘Compagnie Industrielle et de Transports au Stanley Pool’. À l’origine, l’entreprise possèdait un bateau à vapeur et exploitait un chantier naval et une factorerie à Léopoldville. Elle gérait également une pension pour les agents des sociétés dont elle assurait le transit en attendant leur départ vers le haut du fleuve. La petite société est ensuite absorbée par la CCCI et son siège est installé à Bruxelles. En 1907, une nouvelle société est créée, mais garde le titre abrégé de la première : CITAS. Elle reprend les installations de la SAB et de la société Belgika à Léopoldville. De société transitaire, elle devient une société de transport. La présidence de la société est confiée à de grandes personnalités telles que Albert Thys, Alexandre Delcommune et Maurice Lippens. En 1913, la CITAS, les Messageries fluviales (France) et le Kamerunschiffahrtgesellschaft (Allemagne), les trois principales sociétés privées de transport, se regroupent en cartel pour éviter de se faire concurrence. Elles se répartissent les zones d’influence: les Allemands sont désignés pour gérer le fleuve Shanga, tandis que les Français se voient attribuer l’Ubangi et les Belges, le fleuve Congo. En 1925, la CITAS et la SONATRA, société spécialisée dans le transport sur le fleuve, fusionnent leurs activités concurrentes afin de créer l’Union Nationale des Transports Fluviaux (UNATRA) qui englobe les chantiers et l’ensemble des bateaux des deux sociétés. La CITAS se tourne alors vers le transport des marchandises et les installations portuaires. Elle construit donc un nouveau port à Léopoldville, à côté du port public. En 1932, elle s’entend avec l’UNATRA pour reprendre en charge l’exploitation du port public de Léopoldville et assure à partir de ce moment l’exploitation des deux ports de Léopoldville. Durant la Seconde Guerre mondiale, la CITAS assure une part importante du trafic des produits coloniaux et de l’approvisionnement général de la Colonie. En 1946, l’OTRACO, qui a succédé à l’UNATRA, reprend l’exploitation du port public. En 1955, la Citas va en liquidation. Cette dissolution anticipée trouve son explication dans les conventions signées entre Citas et la Colonie en 1927 et 1930 qui octroyaient à la Citas l’autorisation de construire un mur de quai, et à la colonie le droit de reprendre la propriété du terrain cédé après 1950. En 1949, le ministre des colonies signifie à la CITAS l’intention du gouvernement de reprendre les terrains en 1955 afin de réaliser l’extension du port de Léopoldville. Après de longues négociations, la CITAS accepte l’offre de la Colonie et toutes les propriétés de la société sont cédées à l’administration locale.
Sources : BRION, R. et MOREAU, J.-L., Inventaire des archives des groupes Compagnie du Congo pour le Commerce et l’Industrie et Compagnie du Katanga (alias ‘FINOUTREMER’). 1887-1984, p. XXXVIII; BUELENS F., Congo 1885-1960. Een financieel-economische geschiedenis, Epo, Berchem, p. 164-166 et 364-367; CITAS, Rapports annuels, Exercice 1954, sixième fascicule, pp. 7-21, in: MRAC, Fonds CITAS; LEDERER, A., Histoire de la navigation au Congo, Tervuren, Musée royal de l’Afrique centrale, Sciences historiques, n°2, 1965, p. 181-182 et 194-195; BERLEMONT, F., “Hinck (Edmond)”, in: Biographie coloniale belge, Tome IV, Bruxelles, Académie royale des sciences d’Outre-mer, 1956, col. 403-405.

Trouvé dans 1 Collection ou document:

Fonds Compagnie Industrielle et de Transports au Stanley Pool (CITAS)

 Fonds
Identifiant: HA.02.0019
Résumé Documents relatifs à la gestion administrative et interne de CITAS : Correspondances, Comités de direction, Conseils d’administration, PV de réunions et des Assemblées générales, Rapports d’activités de CITAS, Statuts et modifications des statuts, Matériel (documentation, inventaires, commandes, litiges), Immobilier ; Documents relatifs aux activités propre à la CITAS et à la communication : Dossiers clients de certaines entreprises, Dossiers de négociations avec certaines entreprises telles...