Passer au contenu principal

Société Internationale Forestière et Minière du Congo. Forminière

 Personne morale

Dates

  • Existence: 1906 - 1966

Historique

La Forminière est une compagnie d’exploitation forestière et minière, fondé par Jean Jadot et Hubert Droogmans par ordre de Léopold II en 1906. En échange des droits exclusifs de l'exploration et d' exploitation minérale et des concessions de terre pour cultivation, l'EIC reçoit 50 % des actions . Autres grands actionnaires privés étaient le groupe américain Ryan et Guggenheim et la Société Général de Belgique. Entre 1912 et 1913, la Forminière commence l’exploitation de diamant à Thsikapa dans la province du Kasaï. La nécessité pour du main d'œuvre bon marché a une grande influence sur la région. Si le récrutement du personnel noir était moins forcé au début par des facteurs favorables, la croissance des activités a des mauvais effets sur les conditions du travail des ouvriers (nourriture insuffisante, maladie, contrainte,... ) et sur la population en général (villages dégonflés par la migration du travail, diminution de la natalité, ...). Dans les années 20 et 30, la Forminière, le gouvernement colonial et les missionaires chrétiens prendent des mesures pour garantir la continuité de la main d'oeuvre, comme l'erection des services médicaux, formation par des missionnairs scheutiste et des "villages routiers". En 1912, la Forminière fonde deux nouvelles filiales: la Société Forestière et Commerciale du Congo Belge s'occupera des activités non minière et la Société Minière de la Tele exploitera l'or trouvé par des prospecteur en 1909. En 1930, la Forminière forme un cartel avec le Diamond Corporation. Les combats entre les Luba et les Lulua, la manque de la protection et les dommages subis causent un arrêt des activités minière de la Forminière en 1960-1961. Par les décisions prises par le Gouvernement Congolaise, la Forminière est dissolu en 1966. Avant sa dissolution, la Forminière crée encore la Société Internationale et Financière de la Forminière (Interfor), plus tard Compagnie Industrielle et Forestière (Indufor) , qui continue les activités non-congolais.
Sources : Forminière 1906-1956, Bruxelles, 1956 ; Derksen, R., « Forminiere in the Kasai, 1906 - 1939 », African Economic History,12(1983), p. 49-65.

Trouvé dans 2 Collections et/ou documents:

Fonds Société Internationale Forestière et Minière du Congo (Forminière)

 Fonds
Identifiant: HA.02.0058
Résumé Administration et gestion : Statuts (1950-1959) ; Procès-verbaux du Conseil d’Administration (1907-1966), des Assemblées Générales Ordinaires et Extraordinaires (1906-1956) ; Correspondance ; Finances : Bilans (1956-1965) ; Inventaire des dettes actives et passives (1952-1965) ; Journaux (1954-1965) ; Exercices (1937-1964). Activités : Dossiers divers sur les activités (1961-1966) ; Rapports annuels sur l’exploitation des mines (1927-1934) ; Rapport sur la mission générale de prospection dans...
Dates: Majeure partie des documents trouvés entre 1906 - 1973