Passer au contenu principal

Le Marinel, Paul (Amédée)

 Personne

Dates

  • Existence: 1858 - 1912

Biographie

Paul Le Marinel est né à Long-Grove (Etats-Unis), le 4 juillet 1858 de parents belges. Il est le frère ainé de Georges Le Marinel. Sous-lieutenant formé à l’École Militaire, Paul Le Marinel est détaché à l’Institut cartographique militaire en juin 1885. En septembre suivant, il prend la route de l’Afrique en qualité d’officier de la Force Publique de l’ÉIC. Tout d’abord attaché à la brigade topographique du capitaine Jungers, il rejoint ensuite Luluabourg en tant qu’adjoint de Wissmann. En juillet 1886 il accompagne Wissmann dans sa reconnaissance de la route du Kasaï à Nyangwe. Arrivés à destination au prix de lourds efforts, ils apprennent que les troupes de l’ÉIC ont déserté les Falls. Tandis que Wissmann gagne le Tanganyika et la côte orientale, Le Marinel est chargé de rentrer à Luluabourg. Au prix d’un périple pénible à travers une région dévastée, il atteint enfin le poste. Il consacre le reste de son terme à diverses reconnaissances dans les environs et fonde le poste de Lusambo. En novembre 1888, Paul Le Marinel s’embarque à Boma pour rentrer en Belgique. Dès juillet 1889 il retourne au Congo en tant que commissaire du district du Luluaba et rejoint Lusambo. Il fait de Lusambo une puissante station militaire qui est d’une grande importance stratégique pour l’occupation du Katanga. En décembre 1890, il se met en route pour le Katanga en compagnie de Legat, Verdick et Descamps. Arrivé au camp de Msiri il négocie l’établissement d’un poste de surveillance sur la Lofoi, où il laisse Verdick et Legat en garnison. Il rentre à Lusambo en août 1891, après avoir exploré pacifiquement le Katanga au nom de l’ÉIC pendant près d’une année. Remplacé par Dhanis dans le Luluaba, il rentre en Europe en mars 1892. Il entame un troisième terme au Congo en janvier 1893, en qualité d’inspecteur d’état dans les districts du Stanley-Pool, du Kwango, du Kasaï et du Luluaba. Il rentre en Europe en 1894. En 1899, il quitte les cadres de l’armée avec le grade de capitaine-commandant et met ses compétences au service des grandes sociétés coloniales de l’époque. Il effectue ainsi un quatrième terme en tant que directeur de la Compagnie du Lomami de février à décembre 1906 et un cinquième en tant que directeur de la Société anonyme belge pour le commerce du Haut-Congo (SAB), de juillet 1908 à janvier 1910. Il décède le 29 novembre 1912 à Bruxelles (Belgique).
Sources : CAMBIER R., « Marinel (Le) (Paul-Amédée) », in : Biographie coloniale belge, t. I, Bruxelles, Institut royal colonial belge, 1948, col. 664-670 ; JANSSENS E. et CATEAUX A., Les Belges au Congo. Notices biographiques, t. I, Anvers, 1908, p. 279-288 ; Paul Le Marinel (1858-1912). Carnets de route. Dans l’Etat Indépendant du Congo de 1887 à 1910, Bruxelles, Ed. Progrès, 1991.

Trouvé dans 12 Collections et/ou documents:

Lettre entrante de l'inspecteur d'état, Paul Le Marinel. En annexe : une note de Paul Le Marinel, masse: 1894 août

 Pièce
Identifiant: HA.01.0202.244
Présentation du contenu Concerne le projet d'établissement d'une intendance au Stanley-Pool. Démonstration des avantages du nouveau système. Propositions d'application pour 1895. En annexe: Note sur le mode de ravitaillement de nos stations dans le Haut Congo. Difficultés inérantes au système de ravitaillement. Projet de fondation d'un magasin d'approvisionnement à Léopoldville
Dates: Majeure partie des documents trouvés en 1894 août

Notes diverses contenant des observations sur les districts des Falls, du Kasaï, du Kwango, de l'Aruwimi et du Lunda, masse: [1890]

 Pièce
Identifiant: HA.01.0202.41
Présentation du contenu Recrutements. Achats d'ivoire. Impôt sur l'ivoire commencé le 22 novembre 1889. Relations avec les chefs Arabes. Rachid est établi à Isanghi (embouchure du Lomami). Tippo Tip demande des résidents dans le district des Falls. Bwana Azizé, chef de Kassongo va partir à Zanzibar. Défaite de Saïd à Nyangwe. En lui fournissant des armes, on pourrait ruiner Moharra. Tobback est résident aux Falls. Instructions pour l'Aruwimi: faire payer tribut aux populations (caoutchouc). Stanley aurait fondé des...
Dates: Majeure partie des documents trouvés en [1890]

Paul Le Marinel, rentré en Europe après son 3ème terme, 1904 janv.

 Pièce
Identifiant: HA.01.0117.284
Présentation du contenu Répond à des questions que Henry lui a posées à propos du massacre de l'avant-garde de la colonne Dhanis. Cro-quis de la région du combat d'Ekwanga.Ciply, 27 janvier 1904. (754)
Dates: 1904 janv.

« Régions de l'Etat Indépendant du Congo au point de vue de leur exploitation. (notes de M.M. Vangele, Baert et Lemarinel », Note entrante d'Alphonse Vangele, avec carte, masse: 1892 sept.

 Pièce
Identifiant: HA.01.0202.164
Présentation du contenu Délimitation de l'EIC 1) en zones exploitables immédiatement, rouge sur la carte : Nord - Kasaï, Kwango, Lac Léopold II, Equateur, Ubangi 2) en zones à concéder bleu : Sud de Luluabourg, Lualaba et région du Lac Tanganika jusqu'à hauteur de Lusambo, zone entre le Congo et le Tcherapa jusqu'à Bena Kamba ; 3) en zone occupée par les afro-arabes (jaunes) : Stanley-Falls, Aruwimi. Pour chaque zone, renseignements concernant les populations et estimation du tonnage d'ivoire et de caoutchouc pouvant...
Dates: Majeure partie des documents trouvés en 1892 sept.