Passer au contenu principal

Van Bellinghen, Paul (Constant Joseph)

 Personne

Dates

  • Existence: 1858 - 1931

Biographie

Paul Van Bellinghen est né à Haacht (Belgique), le 8 mars 1858. Il obtient son diplôme de pharmacien de la Vrije Universiteit Brussel en 1884. C’est en septembre 1890 qu’il est engagé par l’ÉIC, en qualité de commis de 2ème classe. À son arrivée à Boma, il est désigné pour les Stanley Falls. Nommé dans la seconde classe de son grade en juillet 1891, il est nommé sous-commissaire de district à Isangila en février 1892. Il rentre en congé en Belgique le 23 septembre 1893. Revenu en juin 1894 avec le grade de sous-intendant de 2ème classe, il est attaché à l'administration des Travaux Publics à Matadi. Nommé sous-intendant de 1ère classe en avril 1898, l’état l’envoie diriger le poste agronomique de Lemba (Matadi) et le charge d’organiser le service de transport entre Matadi et Léopoldville. De juillet à juin 1904, il est chargé d’une mission en Afrique orientale allemande pour le compte de l'Etat Indépendant du Congo. Ensuite, il rentre définitivement en Belgique. Il décède à Saint-Josse-ten-Noode (Belgique), le 3 octobre 1931.
Sources : VERLINDEN A., « Bellingen (van) (Paul-Constantin-Joseph), in : Biographie coloniale belge, t.III, Bruxelles, Institut royal colonial belge, 1952, col.43-44 ; JANSSENS E. et CATEAUX A., Les Belges au Congo. Notices biographiques, t.I, Anvers, 1908, p.383 ; AE – AA : Service du personnel d’Afrique : Registre matricule n°632

Trouvé dans 8 Collections et/ou documents:

Minute d'une lettre sortante à Edmond van Eetvelde, masse: 1892 mai

 Pièce
Identifiant: HA.01.0202.102
Présentation du contenu Nomination de Wahis au titre de chevalier de l'Etoile Africaine (il est le premier à récevoir cette distinction). Bonne impression au sujet de Balat et Leroi. Le capitain Balat commandera l'Ubangi. Discrédit de Le Marinel qui a pris une mesure arbitraire vis-à-vis des commerçants de Zongo, Banzyville et Yakoma, alors qu'il était assuré de posséder l'ivoire de Bangasso. Heyn rapporte que Le Marinel a fait entourer de ses soldats la factorerie de Yakoma pour empêcher les indigènes d'y apporter de...
Dates: Majeure partie des documents trouvés en 1892 mai