Passer au contenu principal

Lothaire, Hubert

 Personne

Dates

  • Existence: 1865 - 1929

Biographie

Hubert Lothaire nait à Rochefort (Belgique), le 19 novembre 1865. En janvier 1888, il sort de l’École Militaire avec le grade de sous-lieutenant. Il est engagé à l’ÉIC la même année et parvient en décembre sur le lieu de son affectation, Léopoldville. Il occupe pendant plus d’un an des fonctions subalternes avant de s’embarquer pour l’Ubangi-Uele en mars 1890. Il est alors lieutenant de la Force publique. Dès son arrivé aux Bangalas, il accompagne Baert dans une reconnaissance de la Lulonga. Le 26 mai 1890, Lothaire est nommé commandant de la station de Basankusu et pendant près de 18 mois, il parcourt la région pour pacifier le territoire et nouer des relations avec les populations. En septembre 1891, il est nommé capitaine et son terme achevé, il redescend à Boma où il s’embarque pour l’Europe en janvier 1892. Dès mai 1892, Lothaire repart en tant que Commissaire de district de 1ère classe, désigné pour l’Ubangi-Uele. En juin 1893, Ponthier arrive à Nouvelle-Anvers. Il demande à Lothaire de l’accompagner au Falls et de le seconder dans la campagne contre les bandes arabes qui menacent la station. Le 16 août, les colonnes Ponthier, Lothaire et Henry se rejoignent pour surprendre le camp d’UtiaMontiengu. L’ennemi est vaincu mais les chefs Rachid et Kibonge échappent aux forces de l’État. Cette victoire marque la fin de la première phase de la campagne arabe et Ponthier rentre à Kirundu tandis que Lothaire et Henry rejoignent les Bangalas. La campagne se poursuit ensuite avec une alternance de victoires et de revers. En janvier 1894, Lothaire rejoint Dhanis qui a repris le commandement des opérations après la mort de Ponthier. Les troupes de l’ÉIC parviennent à s’emparer du Boma de Rumaliza puis de Kabambare et Kalonga. Ils parviennent en février au lac Tanganika, repoussant les Afro-arabes en Afrique orientale allemande. En mai 1894, Lothaire reprend le commandement de la zone arabe au départ de Dhanis. Il mène alors de nombreuses expéditions pour maitriser les bandes qui sévissent encore dans la région. Fin 1894, l’avant-garde de l’expédition, commandée par Henry, s’empare de Kibonge, l’allié de Rachid qui était encore à la tête d’un millier d’hommes. Parmi les prisonniers se trouve le trafiquant d’armes anglais Stokes. Celui-ci est envoyé à Lothaire pour être jugé. Il est condamné à la mort par pendaison et exécuté le 15 janvier 1895. Informé de la révolte des Batetela de Luluabourg le 4 juillet 1895, Lothaire veut à tout prix éviter une contagion aux troupes de la zone arabe. Le 13 septembre il marche sur Gandu et réoccupe le poste. Le 18 octobre, après l’arrivée de renforts, il ordonne une attaque générale. Après plusieurs combats, c’est finalement le 6 novembre que la révolte des Batetela est définitivement matée. Lothaire veut ensuite rentrer en Europe. Mais l’assassinat de Stokes a causé une vive indignation en Angleterre et l’affaire est soumise aux juridictions congolaises. En mai 1896, Lothaire rentre en Europe après avoir été acquitté. Il est définitivement blanchi par le Conseil supérieur du Congo à Bruxelles le 3 août 1896. En juillet 1897, il quitte l’armée belge et retourne ensuite en Afrique en tant que directeur de la Société anversoise du Commerce au Congo, poste qu’il occupe jusqu’en 1900 dans le bassin de la Mongala. En 1901, il se livre à un voyage d’inspection pour la Société Agricole du Mayumbe, 1901. Il retourne une dernière fois au Congo en mai 1928 pour assister à l’inauguration du chemin de fer du Bas-Congo au Katanga. Il décède à Ixelles (Belgique), le 8 mai 1929
Sources : ENGELS A., « Lothaire (Hubert-Joseph) », in : Biographie coloniale belge, t. I, Bruxelles, Institut royal colonial belge, 1948, col. 615-623; VAN SCHUYLENBERGH P., sous la direction de MARECHAL Ph., La mémoire des Belges en Afrique centrale. Inventaire des archives historiques privées du Musée royal de l’Afrique centrale de 1858 à nos jours, Inventaire des archives historiques, vol. 8, Tervuren, Musée royal de l’Afrique centrale, 1997, p. 62.

Trouvé dans 17 Collections et/ou documents:

Henry De Keyzer, commissaire de l'Aruwimi , 1897 nov. - 1898 févr.

 Pièce
Identifiant: HA.01.0117.99
Présentation du contenu 62.40.208 : Succède à Lothaire. Organise les transports vers le Nil. Le vice-Gouverneur est en route pour Stanleyville. De Keyser ignore ce qu'il va faire. Tout le monde regrette Lothaire qui aurait été si bien à sa place à Lado ; Fiévez ira-t-il à Lado ? Demande que Henry lui envoie des hommes. Basoko, 6 novembre 1897 ; 62.40.209 : Donne à Henry des nouvelles de la zone arabe. Svensson est passé par Basoko, doit rejoindre Henry dans le Haut-Ituri, a des canons. Lothaire est venu avec Fiévez...
Dates: 1897 nov. - 1898 févr.

Hubert Lothaire, 1915 janv. - 1915 févr.

 Pièce
Identifiant: HA.01.0117.462
Présentation du contenu A dû fuir Westende bombardé. Mme Henry est à Bohan, Lothaire n'en a plus de nouvelles. Félicite Henry de ses succès militaires, Henry doit lui écrire via les Pays-Bas. Liste des camarades tués à la guerre. Bruxelles, 19 janvier 1915. (1151). Lothaire est en Hollande, il a reçu des nouvelles de Mme Henry. Considérations sur: le manque d'informations sur ce qui se passe au Congo : Lacourt ignore si on a obtenu des résultats dans les prospections de l'Aruwimi. Henry peut adresser sa correspondance...
Dates: 1915 janv. - 1915 févr.

Hubert Lothaire, ancien soldat , 1897 oct.

 Pièce
Identifiant: HA.01.0117.113
Présentation du contenu 62.40.262 : Lothaire est revenu en Afrique, la joie était grande à Léo quand on a appris la victoire de Henry. On critique Dhanis à Bruxelles et à Léo. Nouvelles personnelles ; Lothaire a été à Java, il est engagé par la "Mongala". Léopoldville , 5 octobre 1897. (262) .
Dates: 1897 oct.

Hubert Lothaire, directeur de la Société Anversoise du Commerce au Congo concessionnaire des territoires du bassin de la Mongala , 1898 mai

 Pièce
Identifiant: HA.01.0117.191
Présentation du contenu 62.40.526 : A appris le changement de destination de Henry : Dhanis a bénéficié du succès de Henry, Henry aurait dû lui succéder. Il y a donc deux Gouverneurs dans la zone arabe; Doorme a écrit à Lothaire que Dhanis ne partirait pas avant d'avoir tout fini, Vangele est venu pour la production du caoutchouc. Rue retourne à Ponthierville ; Lothaire est très content à la Mongala.Allusion à Hanolet, le nouveau chef de Henry. Mobeka, 10 mai 1898
Dates: 1898 mai

Hubert Lothaire, rentré en Belgique, 1912 mars - 1913 janv.

 Pièce
Identifiant: HA.01.0117.335
Présentation du contenu Félicite Henry d'avoir envoyé à Tervuren le drapeau de la Campagne arabe. Donne des nouvelles de la famille de Henry et de camarades. Bruxelles, 8 mars 1912. (840) Bolle est satisfait. Lothaire a parlé à Malfeyt des reven-dications de Henry au sujet de la découverte de l'or à Kilo. Malfeyt retournera probablement aux Falls, Lothaire conseille de rester jusqu'à son arrivée. S.l . ,. 10 janvier 1913. (841).
Dates: 1912 mars - 1913 janv.

Lettre entrante de Hubert Lothaire concernant des nouvelles de la famille de Henry et le livre de Liebrechts sur la découverte de l'or à Kilo , 1920 sept.

 Pièce
Identifiant: HA.01.0117.595
Présentation du contenu A reçu de bonnes nouvelles de la famille de Henry. Franck est revenu enthousiasmé du Congo, il est probable qu'il va quitter le Ministère . Liebrechts, dans un livre qui va paraître, s'attribue tout le mérite de la découverte de l'or à Kilo. Lothaire a redressé les faits dans une étude remise a Arnold, il conseille à Henry de donner à Arnold des précisions sur son rôle au Nil et son voyage vers Irumu et Kilo, après le départ de Lothaire de Mawambi. Bruxelles, 30 septembre 1920. (1969).
Dates: 1920 sept.

Minute d'un rapport au Léopold II, masse: [1892]

 Pièce
Identifiant: HA.01.0202.121
Présentation du contenu Réception de la lettre lui annonçant sa nomination de chevalier de l'Etoile Africaine. Attention de Wahis centrée sur les ecpéditions Uelé-Ubangi-Katanga. En voi du "Stanley" à Lusambo. Recrutement de porteurs dans le district des Cataractes pour l'expédition Le Marinel au Katanga. Situation satisfaisante dans l'Ubangi. Envoi du "Ville d'Anvers". Situation encore irrégulière dans l'Uelé. Difficultés d'approvisionnement en personnel et matériel dues au mauvais fonctionnement des services....
Dates: Majeure partie des documents trouvés en [1892]